Visite à Paris du ministre de l’Intérieur espagnol [es]

Le Ministre de l’Intérieur espagnol, Jorge Fernández Díaz, s’est rendu à Paris le lundi 2 juin 2014 pour une réunion de travail avec son homologue français, Bernard Cazeneuve. Un communiqué de presse conjoint des ministres français et espagnol a été diffusé.

Par ailleurs, le Ministre espagnol a reçu du Premier Ministre, Manuel Valls, les insignes de Commandeur de la Légion d’Honneur au cours d’une cérémonie à l’hôtel de Matignon.

Communiqué de presse conjoint

Communiqué de presse commun des ministres de l’Intérieur espagnol et français du 2 juin 2014.

JPEG Jorge Fernández DIAZ et Bernard CAZENEUVE se sont réunis aujourd’hui à Paris. Durant cette réunion, ils ont notamment échangé sur la lutte contre le terrorisme, l’immigration illégale et le trafic de stupéfiants.

Les ministres espagnol et français de l’intérieur, Jorge Fernández DIAZ et Bernard CAZENEUVE, se sont réunis aujourd’hui à Paris pour un déjeuner de travail. Durant cette réunion, les deux ministres ont notamment échangé sur la coopération entre nos deux pays pour lutter contre le terrorisme, tant celui de l’ETA que celui lié au djihadisme, ainsi que le crime organisé sous ses différents aspects et les défis pour faire face à l’immigration illégale en Europe. Cette première réunion bilatérale entre les deux ministres s’est déroulée dans le climat d’étroite collaboration et de confiance existant entre les deux ministères.

Quant à la collaboration dans la lutte contre l’ETA, les deux ministres se sont félicités de la qualité de la coopération opérationnelle et des échanges d’informations entre les services de police de nos deux pays, et ont souligné leur détermination à poursuivre cette étroite collaboration pour faire disparaitre définitivement l’ETA.

Concernant la lutte contre le terrorisme djihadiste, Jorge Fernandez DIAZ et Bernard CAZENEUVE partagent la même préoccupation de face à la menace terroriste provenant principalement de la Syrie et d’autres zones de conflit, comme le Sahel, d’où reviennent des « combattants » djihadistes. Dans le contexte de l’arrestation de M. NEMMOUCHE à Marseille et du démantèlement d’une cellule de recrutement djihadiste à Melilla, le 30 mai, MM. CAZENEUVE et Fernandez DIAZ sont convenus de l’importance d’organiser une nouvelle réunion des ministres européens de l’Intérieur sur la lutte contre les départs en Syrie, en marge du Conseil JAI du 5 juin, à Luxembourg, et de la nécessité de formuler des propositions d’action au niveau européen pour contrer ce phénomène. Les deux ministres se retrouveront les 25 et 26 à Barcelone avec leurs homologues du « G6 » (Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Pologne, France et Espagne) ainsi que les Etats-Unis pour continuer d’échanger sur cette problématique.

MM. CAZENEUVE et Fernandez DIAZ ont également abordé la lutte contre le crime organisé. Ils ont en particulier évalué le Plan d’Action triennal hispano-français de Lutte contre les Drogues, qui, signé en octobre 2012, traduit la volonté des deux ministères d’élever la coopération bilatérale dans la lutte contre le narcotrafic au même niveau que celui de la lutte contre l’ETA.

Les deux ministres ont considéré comme très satisfaisants les résultats de ce Plan, qui contribue largement à diminuer le trafic de hachich et de cocaïne à destination de l’Espagne et de la France., comme en attestent les saisies importants de drogue et d’avoirs criminels

Un des autres sujets abordés a été l’immigration illégale qui, selon les deux ministres, constitue un des défis les plus importants que les Etats membres et l’ensemble de l’Union européenne doivent affronter de manière prioritaire, en particulier en Méditerranée. Les deux ministres de l’Intérieur considèrent qu’il convient que l’UE agisse conformément aux principes de responsabilité et de solidarité financière et politique envers les pays qui assument les efforts les plus importants pour répondre aux pressions migratoires. Ils ont souligné que la lutte contre l’immigration illégale doit être une priorité et avoir un poids important dans les politiques de l’UE.

S’agissant des flux migratoires en Méditerranée, Jorge Fernandez DIAZ et Bernard CAZENEUVE ont souligné la nécessité d’une approche véritablement partagée au niveau européen, alliant les principes d’humanité et d’efficacité et prenant en compte l’ensemble des conséquences potentielles au niveau européen.

M. CAZENEUVE a vivement salué au cours du déjeuner l’envoi, par l’Espagne, d’un contingent de 25 gardes civils dans la Force de gendarmerie européenne, actifs aux côtés des 55 gendarmes français au sein de l’opération EUFOR, en République centrafricaine.

Enfin, les deux ministres de l’Intérieur ont signé un arrangement administratif qui permettra, suite aux travaux de sécurisation très importants déjà intervenus, la reprise, d’ici juillet, de la circulation bidirectionnelle dans le tunnel de Aragnouet-Bielsaet facilitera l’intervention des secours en cas d’urgence, au bénéfice de nos citoyens.
C’est un impératif économique pour nos deux pays : les échanges entre les vallées de nos deux pays –que favorisent d’ailleurs l’accord de Schengen- constituent un lien social historique que les deux pays ont choisi d’encourager, d’améliorer et en l’occurrence de sécuriser.

Remise des insignes de Commandeur de la Légion d’Honneur au ministre de l’Intérieur espagnol

Le Premier Ministre, Manuel Valls, a remis les insignes de Commandeur de la Légion d’Honneur au Ministre de l’Intérieur espagnol, Jorge Fernández Díaz, le lundi 2 juin 2014 à l’hôtel de Matignon.

JPEG

- Site internet du Ministère de l’Intérieur français
- Site internet du Ministère de l’Intérieur espagnol

Dernière modification le 11/07/2014

haut de la page