Visite à Madrid de la Représentante spéciale pour la conférence Paris Climat 2015 [es]

Mme Laurence Tubiana est intervenue le 29 mai 2014 dans le cadre du 3e Forum Global du Développement Durable à Madrid. Une réception a été organisée le soir même à la Résidence de France à Madrid en présence des participants au Forum dont le vice-Ministre péruvien à l’Environnement, M. Mariano Castro.

Organisé par le Secrétariat général Ibéro-américain (SEGIB) et le cabinet d’audit Ernest and Young, le 3e Forum Global du Développement Durable a réuni à Madrid les 29 et 30 mai des représentants de gouvernements de différents pays pour débattre sur la question du changement climatique, de la transition écologique ou encore de la création de valeur à travers la gestion durable. Se sont notamment exprimés le Ministre espagnol de l’Industrie, de l’Énergie et du Tourisme, M. José Manuel Soria, et la nouvelle Secrétaire générale Ibéro-américaine, Mme Rebeca Grynspan.

JPEG - 35.7 ko
Laurence Tubiana, representante especial en la conferencia Paris Climat 2015.

Dans son introduction, Mme Tubiana a retracé les difficultés et déceptions de l’étape Copenhague puis l’espoir renaissant des parties après Cancun, d’arriver à un accord mondial en 2015 dans la lutte contre les changements climatiques, après avoir réussi à élaborer un objectif global, celui de limiter l’augmentation moyenne de la température à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels. Pour y arriver, chaque État doit dès maintenant s’y préparer, et les décisions sur la manière d’y arriver sont souveraines et de sa responsabilité.

S’il est évident que de profondes différences persistent encore entre les parties et que le chemin pour entériner un accord global à Paris en 2015 sera encore long et difficile, il est important de transmettre aux plus réticents, pour obtenir leur adhésion, notre conviction, celle de la France et de l’UE, que la lutte contre le changement climatique est une opportunité fantastique car cela en est vraiment une : celle de créer de la valeur dans de nombreux nouveaux domaines tels les véhicules électriques, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, etc. représentant de nouveaux objectifs et de nouveaux marchés pour les entreprises.

La Représentante française a également souhaité définir dans son message ce que sera l’accord de 2015 : il devra être contraignant, résilient (il ne sera pas nécessaire de renégocier continuellement) et adaptatif, il comportera des règles communes et aura force juridique, il comprendra un calendrier de travail et permettra une révision des objectifs.

Pour les atteindre, le paquet « financement » sera très important pour donner aux États et aux acteurs économiques une visibilité économique de ce que représentera l’accord ; de plus, les engagements public-privé seront indispensables.

Les participants au Forum étaient conviés le soir même à la Résidence de France à Madrid pour une réception organisée en l’honneur de Mme Tubiana, nommée représentante spéciale pour la conférence Paris Climat 2015 par M. Laurent Fabius le 15 mai dernier.

Engagée dans la lutte contre le dérèglement climatique, la France a été officiellement nommée pays hôte de la 21e conférence Paris Climat 2015 (COP21) et entend parvenir à un accord large et contraignant pour freiner l’impact humain sur ce dérèglement. Le Pérou, pour sa part, organise cette année la COP20. D’ores et déjà, nos deux pays coopèrent étroitement en vue de parvenir à cet ambitieux accord international.


En savoir plus :

- Nomination de Laurence Tubiana, représentante spéciale pour la conférence Paris Climat 2015 - Déclaration de Laurent Fabius (15 mai 2014)

- Premier "Rendez-vous du Quai d’Orsay" consacré à Paris Climat 2015 (14 mai 2014)

- Paris Climat 2015 : la France officiellement nommée pays hôte de la 21e conférence climat en 2015

Dernière modification le 06/06/2014

haut de la page