Troisième visite d’Etat en France de Leurs Majestés le Roi et la Reine d’Espagne Juan Carlos I et Sofia [es]

JPEG

Troisième visite d’Etat en France du Roi et de la Reine d’Espagne (27-29 mars 2006)

- Le Roi et la Reine d’Espagne ont effectué leur troisième visite d’Etat en France, du 27 au 29 mars, après celles effectuées en 1976 et 1985. Les souverains étaient accompagnés, pour cette visite, de M. Miguel Angel Moratinos, ministre des Affaires étrangères, de Mme Maria Jesus San Segundo, ministre de l’Education et des Sciences, et de M. Jose Montilla Aguilera, ministre de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme.
Les souverains espagnols ont été reçus par le président de la République, M. Jacques Chirac et Mme Jacques Chirac, pour un entretien à 17h00, puis pour un dîner d’Etat, au palais de l’Elysée, le 27 mars.

JPEG

Le 28 mars, le Roi et la Reine ont été reçus à l’Hôtel de Ville par le Maire de Paris, M. Bertrand Delanoë. Le Premier ministre, M. Dominique de Villepin, a offert un déjeuner en leur honneur à l’Hôtel de Matignon.
Les souverains ont ensuite été reçus par le président du Sénat, M. Christian Poncelet, et le président de l’Assemblée nationale, M. Jean-Louis Debré.
Le Roi et la Reine ont inauguré, le 29 mars, le Lycée espagnol Luis Bunuel à Neuilly. La visite s’est poursuivie à Toulouse, où ils ont été accueillis par Mme Jacques Chirac et par le ministre des Affaires étrangères, M. Philippe Douste-Blazy. Le Roi et la Reine ont été reçus à l’Hôtel de Ville de Toulouse pour un déjeuner officiel, avant de rencontrer la communauté espagnole à la préfecture et de visiter l’usine Airbus. Les souverains espagnols sont repartis pour l’Espagne depuis Toulouse.
Outre ses deux visites d’État précédentes, le Roi d’Espagne s’était rendu en France, en 1993, à l’invitation du président de l’Assemblée nationale, où il avait prononcé un discours historique. Il a aussi été l’invité d’honneur du défilé du 14 juillet 2001. La Garde Royale avait alors défilé au côté de la Garde Républicaine. Le Roi d’Espagne incarne la réussite de la transition démocratique de l’Espagne et de son intégration dans l’Union européenne.

- Cette visite d’Etat intervient alors que les relations entre les deux pays sont très intenses. L’Espagne est un partenaire essentiel de la France, tant sur le plan bilatéral que sur les questions européennes et les grandes questions internationales, telles que la diversité culturelle et l’aide au développement.
Les contacts au plus haut niveau sont très nombreux : réunion à haut niveau de Barcelone le 17 octobre 2005 sous la présidence des deux Premiers ministres, Sommet bilatéral le 10 novembre 2005, à Paris, visite du Premier ministre français, à Madrid, le 13 mars 2006.
Le dialogue politique entre nos pays se caractérise par son intensité. Nous partageons la même vision d’une Europe politique et solidaire, fondée sur des politiques communes. Nous sommes à l’origine d’initiatives conjointes, par exemple dans le domaine des nouvelles technologies ou s’agissant des politiques d’immigration. Nous avons également fait des propositions, ensemble, aux Nations unies sur le financement du développement.
La France et l’Espagne ont une même ambition pour la diversité culturelle et linguistique et ont contribué à créer des institutions internationales comme les Sommets ibéro-américains et l’Organisation internationale de la Francophonie, essentielles pour préserver et enrichir la diversité des cultures.
L’Espagne est un de nos principaux partenaires économiques : deuxième client, quatrième fournisseur et premier excédent commercial avec 8,3 milliards d’euros en 2005. Les relations culturelles entre les deux pays sont très fortes : 70 pour cent des élèves français apprennent l’espagnol dans le secondaire, 10.000 Espagnols poursuivent actuellement leurs études en France et les échanges touristiques sont considérables.
Dans le domaine de la recherche et de l’innovation la coopération franco-espagnole est très dense. La signature par les ministres de la recherche, lors du Sommet bilatéral du 10 novembre, d’une déclaration sur les grands équipements et les programmes de recherche et la mise en place de coopérations au niveau des pôles de compétitivité (pôles aéronautique et canceropôle de Toulouse notamment), en est l’illustration.
La coopération contre le terrorisme, la coopération éducative et culturelle, le développement de pôles de compétitivité, le développement durable et, en particulier, l’enjeu de l’eau au XXIème siècle, sont à l’ordre du jour des entretiens.

JPEG

Forum franco-espagnol de la société civile

A l’occasion de la visite d’Etat de LLMM le Roi et la Reine d’Espagne, en France, du 27 au 29 mars, les deux ministres des Affaires étrangères, M. Philippe Douste-Blazy et M. Miguel Angel Moratinos, ont installé le Forum franco-espagnol de la société civile le 28 mars au Quai d’Orsay.

JPEG - 13 ko
M. Philippe Douste-Blazy et M. Miguel Angel Moratinos
M. Philippe Douste-Blazy et M. Miguel Angel Moratinos
à l’occasion de l’installation du Forum (28.03.06)
Photo : © F. de la Mure/MAE

La création du Forum franco-espagnol de la société civile a été décidée lors du Sommet franco-espagnol du 10 novembre 2005. Au sein de ce Forum, espace de dialogue et d’échange entre acteurs des sociétés française et espagnole, seront traités les thèmes qui intéressent les deux sociétés tels que l’innovation et la compétitivité, la croissance économique et l’emploi, la dynamique de l’intégration, le développement durable ou la diversité culturelle. Les résultats des travaux seront soumis aux deux gouvernements.
M. Henri Proglio, président-directeur général de Véolia Environnement et M. Narcis Serra, président de la Caixa Catalunya, coprésident ce Forum auquel ont été invités à participer des personnalités françaises et espagnoles faisant autorité dans les milieux économique, scientifique, universitaire ou culturel. Parmi ceux qui siègeront au sein du Forum figurent Mme Claudie Haigneré, médecin, astronaute et ancien ministre, M. Claude Cohen-Tannoudji, Prix Nobel de Physique, M. Louis Schweitzer, président du Conseil d’Administration de Renault, M. Robert Zolade, président d’Elior, M. Antoine Gallimard, président-directeur général des Editions Gallimard, M. Marcelino Oreja, président de FCC Construccion et ancien ministre des Affaires étrangères, M. Fernandez Sainz, président d’EADS-CASA, M. Jorge Semprun, écrivain, M. Juan Luis Cebrian, conseiller du groupe Prisa et M. Antonio Garcia-Ferrer, vice-président de ACS, qui assisteront à l’installation du Forum.

Lire les discours et interventions sur le site de la Présidence de la République

Toast prononcé par le Premier ministre, Dominique de Villepin, à l’occasion du déjeuner offert en l’honneur de leurs majestés le Roi et la Reine d’Espagne

Hotel de Matignon, le 28 mars 2006

Plus d’informations sur le site du ministère des Affaires étrangères

Voir aussi : Lettre du Président de la République, M. Jacques Chirac, adressée à Sa Majesté Juan Carlos 1er, Roi d’Espagne, à l’occasion du trentième anniversaire de son accession au trône d’Espagne

Dernière modification le 23/03/2015

haut de la page