Première mondiale à Paris pour le cœur humain [es]

Pour la première fois au monde, un cœur artificiel complet et définitif, conçu par la société biomédicale Carmat, a été implanté sur un patient. Cette prouesse médicale, 100% française, a été réalisée par une équipe de l’hôpital européen Georges Pompidou, à Paris, dirigée par le professeur Alain Carpentier, spécialiste de chirurgie cardio-vasculaire. Cette opération audacieuse et risquée représente un formidable espoir pour les 20 millions de patients, en Europe et aux Etats-Unis, souffrant d’insuffisance cardiaque.

L’implantation d’un cœur artificiel autonome chez un patient, réalisée par les professeurs Christian Latrémouille et Daniel Duveau, représente une prouesse médicale, économique et technologique. Elle associe ainsi la recherche scientifique et l’innovation industrielle françaises. « La France peut être fière de cette action exceptionnelle au service du progrès humain » s’est félicité le président de la République, M. François Hollande.

JPEG

Le patient, un homme de 75 ans, souffrait d’une insuffisance cardiaque avancée et se trouvait dans une situation de fin de vie. Dans un communiqué, la direction de l’hôpital a indiqué après l’opération que « le cœur artificiel fonctionne normalement, répondant sur un mode totalement automatique aux besoins de l’organisme… De plus, la prothèse n’a nécessité aucun traitement immunosuppresseur ».

Lire la suite :

Word - 126.5 ko

Dernière modification le 18/02/2015

haut de la page