Ouverture d’un Centre Pompidou provisoire à Malaga [es]

PNG

Le Centre Pompidou présente le premier Centre Pompidou provisoire, qui ouvrira ses portes à Malaga

Un accord cadre est signé le mercredi 3 septembre à Paris, entre la direction du Centre Pompidou de Paris et la mairie de Malaga.

JPEG

Le premier « Centre Pompidou provisoire » s’installera au printemps 2015 dans la ville de Málaga. Ce « Centre Pompidou Málaga » s’établira pour une durée
de cinq ans dans le Cubo, un bâtiment à vocation culturelle érigé en 2013 et adapté en 2014 pour accueillir le Centre Pompidou, situé sur le port de plaisance de la ville.

Il proposera au public le plus large de faire l’expérience du Centre Pompidou à travers la richesse de sa collection, l’excellence de sa programmation, le croisement des disciplines artistiques, l’innovation de ses programmes de médiation.

Ville natale de Picasso, Málaga place la culture et les musées au coeur d’un nouvel âge de son développement. La ville fonde son dynamisme actuel sur la création et l’implantation d’événements culturels et d’institutions muséales de référence. Málaga compte une offre très riche qui fait d’elle la troisième offre culturelle du pays après Madrid et Barcelone.

À Málaga, le Centre Pompidou provisoire offrira un parcours permanent de plusieurs dizaines d’oeuvres choisies dans l’incomparable collection du Centre Pompidou en invitant le public à une traversée de l’art des XXe et XXIe siècle. Il présentera deux à trois expositions temporaires thématiques ou monographiques par an, conçues par des conservateurs du Centre Pompidou et puisant dans les différents segments de la collection (photographie,
design, architecture, vidéo). Cette expérience se vivra enfin à travers des programmes pluridisciplinaires consacrés à la danse, à la performance, à la parole, au cinéma, ainsi qu’à l’aide de dispositifs de médiation, en particulier à destination du jeune public.

Projet stratégique initié par Alain Seban, Président du Centre Pompidou, les Centres Pompidou provisoires ont pour ambition de déployer plus largement la collection du Centre Pompidou, de créer ou d’affermir de nouveaux réseaux à l’étranger, d’aller en France et dans le monde au-devant de nouveaux publics.

Ce concept tire pleinement parti de l’expérience, des innovations et du succès du Centre Pompidou mobile, projet expérimental qui a voyagé en France, d’octobre 2011 à septembre 2013, rassemblant près de 250 000 visiteurs. Les Centres Pompidou provisoires poursuivent l’initiative de décentralisation culturelle incarnée par le Centre Pompidou mobile tout en constituant le fer de lance du développement international de l’institution.

Ils pourront s’implanter dans des musées existants, des lieux de nature muséographique ou patrimoniale qui ne disposent pas encore de programmation ou qui sont en transformation, mais également dans des espaces sans affectation culturelle, en voie de requalification. En lien avec le tissu culturel local, les Centres Pompidou provisoires joueront alors un rôle de ferment ou de « locomotive culturelle ».

L’instrument d’un nouveau rayonnement pour le Centre Pompidou

À l’étranger, les Centres Pompidou provisoires permettront d’établir de nouvelles connexions avec les scènes émergentes de l’art contemporain pour mieux développer et faire rayonner la collection du Centre Pompidou, l’une des deux premières au monde pour l’art moderne et contemporain, avec près de 100 000 oeuvres.

Ils contribueront à consolider le modèle que constitue le Centre Pompidou en valorisant mieux son extraordinaire collection, ses savoir-faire, ses valeurs. Ils susciteront sur les nouveaux territoires de la mondialisation artistique des relations plus durables que celles permises par les expositions temporaires itinérantes classiques, en générant de nouvelles ressources.

En France, c’est à travers un partenariat étroit avec les collectivités locales, les acteurs culturels et associatifs locaux, que ce projet décentralisateur, ouvert et fédérateur, ira à la rencontre des citoyens. Un processus ouvert d’appel à candidatures de villes désireuses d’accueillir un Centre Pompidou provisoire sera organisé.

Sur tout le territoire national, le Centre Pompidou pourra ainsi faire partager la richesse des collections nationales d’art moderne et contemporain, au service de sa mission de service public et conformément à l’ambition d’un plus large partage des collections nationales voulu par le Ministère de la Culture et de la Communication.

- Consulter le dossier de presse :

PDF - 1.7 Mo


- Centre Pompidou

Dernière modification le 08/09/2014

haut de la page