Naissance de l’eurorégion Aquitaine-Pays Basque [ es ]

L’Eurorégion Aquitaine-Euskadi est née officiellement le lundi 12 décembre 2011, à Vitoria. Le président du conseil régional d’Aquitaine, Alain Rousset, et son homologue, le président de la communauté autonome du Pays basque espagnol, Patxi Lopez, ont signé l’acte de création de l’eurorégion Aquitaine/Pays basque.

Sous la forme d’un Groupement européen de coopération territoriale (GECT), cette convention entend "approfondir la coopération entre les deux régions et contribuer à la création d’un grand espace de relations, d’échanges et de projets communs". Les deux Régions souhaitent améliorer et renforcer leurs actions en matière de transport des personnes et des marchandises, en matière de recherche et d’innovation (par la mise en réseau, notamment des clusters et des pôles de compétitivité), en matière d’éducation et de formation, de culture, de politique linguistique, d’agriculture, d’alimentation, de santé, de développement durable...

Le siège du GECT sera fixé à Hendaye, Alain Rousset en sera le président pendant les deux premières années.

"C’est une réalité qui a des allures de défi dans le contexte actuel" a estimé M. Rousset lors de la signature de la convention. En effet, "l’Europe traverse une crise très grave" et "à cette Europe malade, incapable de parler d’une seule et même voix, comment ne pas préférer l’autre Europe, celle que nous construisons par le bas, en rapprochant les acteurs et les territoires", a-t-il déclaré.

Le chantier "prioritaire" selon M. Rousset est de "mener à bien la construction et l’interconnexion d’un réseau de lignes à grande vitesse (LGV) de part et d’autre des Pyrénées", par la finalisation de la LGV entre Bordeaux et l’Espagne.

Un autre chantier prioritaire, selon M. Rousset, est de "conforter l’identité régionale". "Nos jeunes, de part et d’autre des Pyrénées, se connaissent, se fréquentent de longue date", a-t-il dit, "et nous cultiverons l’usage de trois langues de travail" car "nous partageons, avec le Pays basque, une langue commune à transmettre à nos enfants, l’euskera". Il a rappelé également qu’il y a "une 4ème langue parlée sur le territoire aquitain, une langue à part entière dont nous assurons la promotion : l’occitan".

Celle-ci est la seconde eurorégion, une autre ayant déjà été créée en août 2009 entre la France et l’Espagne, réunissant Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Catalogne et Baléares.

- Lire le discours de M. Alain Rousset :

PDF - 76.8 ko

- Télécharger le dossier de presse :

PDF - 163.8 ko

- Télécharger Projet de convention du GECT « Euro-région Aquitaine/Euskadi » :

PDF - 104.7 ko

- Télécharger les statuts du Groupement Européen de Coopération Territoriale « Eurorégion Aquitaine/Euskadi » :

PDF - 119.2 ko

Liens utiles

- Conseil régional d’Aquitaine
- Communauté autonome du Pays basque

Dernière modification le 18/01/2012

haut de la page