Maurice Herzog à Madrid : "Annapurna, premier 8.000" (réédition) [es]

Maurice Herzog, ancien ministre, alpiniste, est venu à Madrid présenter une réédition en espagnol de son ouvrage "Annapurna - Premier 8000" (1953) à la librairie madrilène Desnivel, le jeudi 24 juin 2010.

© AFP - JPEG

60 ans après son exploit historique du 3 juin 1950, qui le vit atteindre la cime de l’Annapurna, devenant ainsi le premier homme à gravir un sommet de plus de 8.000 mètres, Maurice Herzog, à 91 ans, a évoqué pour l’AFP ce souvenir d’une "expédition légendaire".

© AFP - JPEG

"J’avais l’impression d’être un pionnier, de découvrir un monde étrange et dangereux".
"L’Annapurna, j’en rêvais depuis des années, plus que l’Everest qui avait déjà été fréquenté".

Brève biographie de Maurice Herzog

JPEG

LE RESISTANT (1939-1945)

Maurice Herzog a fait partie dans la Résistance française. A l’instar de Roger Frison-Roche, il défend la France dans les Alpes. Durant la campagne des Alpes (hiver 1944-1945), il est capitaine au sein du 27e bataillon de chasseurs alpins.

L’ALPINISTE (1950)

Maurice Herzog a été le premier homme à gravir avec Louis Lachenal et une expédition composée de Gaston Rébuffat, Lionel Terray, Marcel Ichac, Jean Couzy, Marcel Schatz, Jacques Oudot (médecin) et Francis de Noyelle (agent de liaison), un sommet de plus de 8 000 mètres, l’Annapurna, le 3 juin 1950. Il eut les orteils et les doigts gelés lors de cette expédition. Un exploit largement popularisé en France par la Une de Paris Match, le film "Victoire sur l’Annapurna" de Marcel Ichac et le livre "Annapurna, premier 8000" dans lequel Maurice Herzog retrace son ascension. Cet ouvrage a été publié à ce jour à 20 millions d’exemplaires et traduit en 70 langues.

L’HOMME POLITIQUE (1958-1978)

Appelé par le général de Gaulle, Maurice Herzog est Secrétaire d’État à la Jeunesse et aux Sports de 1958 à 1965. Il développe la pratique du sport pour former des champions qui seront les représentants d’une France forte en dehors des frontières. Il utilise ainsi le mythe de la pyramide coubertinienne : former des champions par la masse.

Il est aussi un personnage clé dans l’évolution rapide du réseau des Maisons des Jeunes et de la Culture dans les années 1960 et à l’origine de la création des bases de plein air et de loisirs.

Il est maire de Chamonix (1968-1977), vice-président du groupe UDR, député du Rhône (1962) puis de Haute-Savoie (1967-1978), et fut également Président du Tunnel du Mont-Blanc. Il est aussi membre de l’Académie des sports et membre honoraire du Comité International Olympique (CIO).

Il vit aujourd’hui à Neuilly-sur-Seine.

DISTINCTIONS :
Grand officier de la Légion d’honneur en 2008
Croix de guerre
Commandeur du Mérite sportif
Ordre du Mérite avec étoile (Allemagne)
Ordre du Mérite (Autriche)
Croix de guerre gurkha (Népal)
Ordre olympique

OUVRAGES
_Annapurna - Premier 8000, Editions Arthaud.
Renaître - Une autre vie après l’Annapurna, Editions Jacob-Duvernet.

JPEG

Entretien de Maurice Herzog avec le quotidien El Pais

Télécharger l’article :

PDF - 44.1 ko


Lire l’entretien sur le site d’ El Pais

Dernière modification le 17/02/2015

haut de la page