Les centres technologiques, les plateformes technologiques et les Bureaux de Transfert

Les Centres Technologiques, les Plateformes Technologiques et les Bureaux de Transfert des Résultats de la Recherche


Les Centres Technologiques (CT) sont le plus souvent constitués comme des entités de droit privé à but non lucratif et créées dans le but de contribuer à l’intérêt général de la société et pour l’amélioration de la compétitivité des entreprises par la production de connaissances, la réalisation de travaux de R&D et le développement de leurs applications. Les Centres d’Appui à l’Innovation Technologique (CAIT) ont pour objectif de faciliter l’application des connaissances générées par les organismes de recherche, y compris les centres technologiques, en fournissant des services de soutien à l’innovation. Le Décret royal 2093/2008, règlemente les CT et les CAIT à l’échelle nationale et crée un registre national de ces centres.

La plupart des centres de technologie sont associés à la Fédération Espagnole d’Acteurs de l’Innovation et de la Technologie (FEDIT). L’activité de ces centres s’est avérée essentielle pour le développement technologique et industriel des PME espagnoles et des acteurs majeurs dans la Stratégie Nationale d’Innovation (E2I).

Les plates-formes technologiques


Les plates-formes technologiques espagnoles sont un outil intéressant pour renforcer, compléter et structurer le système d’innovation. Les plateformes offrent aux différents acteurs d’un domaine ou d’un secteur un forum permettant d’interagir et de définir des stratégies communes et des plans d’action partagé.

Leur développement a fait suite à l’émergence des plates-formes technologiques européennes apparues au début des années 2000, dont elles sont parfois la composante nationale. Il s’agit de maintenir ou d’accroître la compétitivité de l’industrie espagnole grâce à :

  • une spécialisation accrue dans les domaines de la haute technologie,
  • une augmentation des investissements dans la recherche
  • une amélioration de la coordination entre les acteurs concernés
  • une augmentation du contenu technologique de l’activité industrielle.


Les plateformes technologiques répondent à ces défis par :

  • la vision partagée des acteurs,
  • l’effet positif sur un large éventail de politiques,
  • la réduction de la fragmentation dans la recherche et le développement,
  • la mobilisation des sources de financement public et privé.


Une liste des plateformes technologiques est disponible sur le site internet du Sécrétariat d’Etat à la Recherche, Développement et l’Innovation du Ministère de l’Economie et de la Compétitivité.

Les Bureaux de Transfert des Résultats de la Recherche


Les Bureaux de Transfert des Résultats de la Recherche (Oficinas de Transferencia de Resultados de Investigación - OTRI) sont nés à la fin 1988 en tant que structures pour encourager et faciliter la coopération en R&D entre les chercheurs et les entreprises, tant au niveau national qu’européen. Par ordre du 16 Février 1996, ils ont reçu un statut officiel avec la création d’un registre des OTRI.

Les OTRI jouent le rôle d’intermédiaires dans le système de recherche et d’innovation et leur mission est de renforcer les relations entre les acteurs. Pour ce faire, les OTRI sont impliqués dans l’identification des besoins technologiques des différents secteurs socio-économiques et de promouvoir le transfert de technologie entre les secteurs public et privé, contribuant ainsi à la mise en œuvre et à la commercialisation des résultats de R&D générés dans les universités et les centres de recherche publique.

Il y’a un OTRI dans presque toutes les universités et les centres de recherche publics, ainsi que dans les fondations université-entreprise et de nombreux centres technologiques. La mission des OTRI au sein des universités est basée sur les objectifs spécifiques suivants :

  • Encourager la participation de la communauté universitaire dans des projets de R&D ;
  • Développer la base de données des connaissances, des infrastructures et d’offre de R&D de leurs universités respectives ;
  • Identifier les résultats générés par les équipes de recherche, évaluer son potentiel et assurer sa diffusion vers les entreprises, directement ou en collaboration ;
  • Faciliter le transfert de ces résultats pour les entreprises.
  • Transférer l’information sur les divers programmes de R&D, faciliter le développement de projets techniques et gérer le traitement de ceux-ci.

Dernière modification le 07/12/2016

haut de la page