"Le premier tourisme au monde" [es]

JPEG - 113.8 ko
Musée du Louvre - © Ministère des Affaires étrangères. Photo F. Eberhardt

Le jeudi 19 juin, lors de la clôture des Assises du tourisme, le Ministre des Affaires étrangères et du développement international, Laurent Fabius, a annoncé une série de mesures visant à faire du tourisme français le « premier au monde ». L’objectif annoncé est d’accueillir 100 millions de touristes étrangers, contre 83 millions en 2012, afin de faire face à la compétition et de conserver notre rang de « premier pays d’accueil ».

La France doit tendre à une amélioration générale de l’offre, que le Ministre souhaite « diversifiée » et « de qualité ». Aucune étape ne doit être négligée : de l’arrivée jusqu’au départ, les touristes doivent se sentir les « très bienvenus ». Le Ministre propose ainsi de perfectionner plusieurs domaines clefs : la délivrance des visas, la qualité de l’accueil, la sécurité, le commerce, les aides financières et le numérique.

1. Cinq pôles d’excellence seront constitués : la gastronomie et l’oenotourisme, le sport et la montagne, l’écotourisme, les savoir-faire et le tourisme urbain. Il est prévu que le programme d´investissements d’avenir puisse financer ces pôles a la hauteur – dans un premier temps – de 15M€.

2. La diversification des destinations sur l´ensemble de notre territoire : des marques seront encouragées au niveau national et international, singulièrement par Atout France qui favorisera la coordination nécessaire notamment par la signature de contrats de destinations.

3. L’accueil dans les aéroports sera amélioré, surtout d’un point de vue visuel, grâce à des messages de bienvenue, des affiches, des écrans d’information et des bornes interactives multilingues placés dans les zones d’arrivées. La rénovation de la Gare du Nord, première gare d’Europe, est également prévue et débutera très prochainement.

4. Le système de transports sera perfectionné pour privilégier la rapidité, l’efficacité et l’accessibilité. Les travaux d’une liaison Roissy Express, qui permettront d’atteindre la capitale en 20 minutes, commenceront en 2017. Les bus et les taxis bénéficieront d’une voie réservée sur l’autoroute, et les utilisateurs de taxi d’un forfait fixe raisonnable pour les emmener de l’aéroport au centre-ville.

5. La sécurité sera renforcée grâce à une augmentation de 20% des effectifs policiers sur les principaux sites parisiens, avec des « brigades spécialisées » sur les Champs-Elysées.

6. Afin de simplifier la venue des touristes, l’obtention d’un visa français en 48h sera mise en place pour plusieurs pays du Golfe, l’Afrique du Sud et l’Inde. Un Passeport Talent visant les « publics cibles » comme les créateurs d’entreprises sera créé.

7. En vue de faciliter le commerce, certaines zones, comme le boulevard Haussmann, pourront être classées « zones touristiques d’affluence exceptionnelle » pour permettre l’ouverture des magasins le dimanche.

8. Le numérique sera de plus en plus au cœur des activités touristiques. L´orientation des touristes et leur mobilité a travers toute la France sera encouragée par le développement de services innovants en matière de relocalisation, ainsi que l´accès au Wifi (par exemple, gratuitement, dans les aéroports parisiens).

9. La formation des professionnels du tourisme, notamment dans le domaine des langues étrangères, sera améliorée.

JPEG

- Atout France

- Atout France en Espagne

Dernière modification le 26/06/2014

haut de la page