Jean Tirole, Prix Nobel d’Économie 2014 [es]

JPEGAprès Patrick Modiano pour la littérature, un deuxième Français a été récompensé cette année par l’Académie des Sciences de Suède. Il s’agit du Pr. Jean Tirole, de l’École d’Économie de Toulouse, Université de Toulouse 1 Capitole, nouveau Prix Nobel d’Économie 2014 (précisément, il s’agit du prix de la banque centrale de Suède remis en mémoire d’Alfred Nobel).

L’annonce de cette reconnaissance salue « l’un des économistes les plus influents de notre temps » pour son « analyse de la puissance du marché et de la régulation », notamment sur les marchés où opèrent un nombre réduit d’entreprises importantes. Ses travaux de recherche portent plus généralement sur les questions d’organisation industrielle, de macro-économie, de finance, avec notamment un recours important à la théorie des jeux et la théorie des organisations.

Après des études à l’École Polytechnique et deux doctorats en Économie à l’université Paris-Dauphine et au Masschussets Institute of Technology (MIT), Jean Tirole, né en 1953, a successivement enseigné à l’École des Ponts et Chaussées, au MIT, à l’Université d’Harvard, à l’École polytechnique ainsi que dans les universités de Lausanne, Wuhan, Stanford et Princeton.

Il est aujourd’hui Directeur du conseil d’Administration de la Fondation Jean-Jacques Laffont/École d’Économie de Toulouse, Directeur scientifique de l’Institut d’Économie Industrielle de Toulouse (IDEI), et professeur invité au MIT. Il est membre de l’Académie des sciences morales et de plusieurs sociétés savantes en France et à l’étranger. M. Tirole fait également partie du Conseil stratégique de la recherche, chargé de conseiller le gouvernement français sur les priorités nationales de politique scientifique.

Avant le Prix Nobel d’Économie, M. Jean Tirole avait reçu de nombreuses distinctions et récompenses, dont la médaille d’Or du CNRS, la plus haute distinction scientifique française, en 2007, le Prix Erwinn Plein Nemmers de l’université Northwestern de Chicago en 2014, ou encore le Prix Yrjö Jahnsonn de l’Association Européenne d’Économie pour le meilleur économiste européen de moins de 45 ans en 1993. M. Tirole est par ailleurs Chevalier de la Légion d’Honneur.

Dernière modification le 13/10/2014

haut de la page