I Foro de Negocios de La Chambre España Francia [es]

Dans le cadre des actions prévues pour célébrer son 120ème anniversaire, la Chambre Franco-Espagnole a organisé, le 27 mars, le 1er Forum des Affaires de La Chambre Espagne France au Westin Palace Madrid.

JPEG

Ce premier forum s’adressait aux professionnels souhaitant augmenter leurs activités ou chercher de nouvelles opportunités offertes par le marché français, principalement dans trois des secteurs les plus porteurs : le secteur aéronautique, le commerce électronique et le secteur alimentaire.

"L’Espagne et la France sont historiquement de grands partenaires commerciaux, économiques, politiques et sociaux", a indiqué le président de la Chambre franco-espagnole, M. Domingo San Felipe, lors de la session d’inauguration. La France est un pays "exemplaire" en ce qui concerne les échanges économiques avec d’autres pays et d’autres régions, consciente que son progrès dépend "énormément" de son degré d’internationalisation.

Dans ce contexte, le président de la Chambre de Madrid et président du patronat madrilène CEIM, M. Arturo Fernández, a indiqué que “la France a toujours été un partenaire de référence pour l’Espagne" et a souligné que ces dernières années, les exportations tout comme les importations à destination et en provenance de France n’ont cessé d’augmenter.

M. Isaac Martín Barbero, directeur général de l’Internationalisation de l’Entreprise de l’ICEX, également présent à l’inauguration de ce I Forum des Affaires de La Chambre Espagne France, a affirmé que l’"objectif fondamental" de la politique économique du Gouvernement espagnol était l’internationalisation, qu’il a qualifiée comme la seule issue, en plus de l’innovation, pour améliorer la compétitivité.
A son avis, "la France doit rester la première destination naturelle pour une entreprise espagnole lorsqu’elle s’internationalise", mais "en ayant connaissance de la réalité". "Il ne faut pas se rendre en France pour s’internationaliser en parlant anglais", a-t-il averti, tout en prévenant qu’"en France, il faut du temps".

M. Jérôme Bonnafont, Ambassadeur de France en Espagne, a souligné lors de la clôture de la session d’inauguration, que la France, en investissant dans l’industrie espagnole, avait pris sa part à la reprise économique de l’Espagne. Il s’est dit convaincu qu’"avec la politique économique de l’Espagne, cela va continuer, cela va se développer”.

Lors d’une table ronde, le Directeur de FAIN Ascensores, M. Nicolás Mediavilla, le PDG de Pikolín, M. José Antonio González, et le Président de Ferroatlántica, M. Pedro Larrea, accompagnés de la Directrice Générale de la AFII Mme Géraldine Filippi, ont partagé devant plus de 250 hommes d’affaires leur expérience d’entreprise espagnole implantée en France.

Ces trois entreprises ont accueilli de manière positive les mesures récentes approuvées par le gouvernement français : “Crédit d’Impôt Recherche (CIR) et le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE)”. Leurs directeurs ont insisté sur le besoin de s’adapter à la culture d’entreprise française (langue et culture du travail) pour réussir leur implantation étant donné que la stabilité du marché et le cadre législatif français sont des avantages importants. Ils ont encouragé les assistants à se lancer dans cette aventure en leur assurant qu’ils seront bien accueillis.

Trois conférences ont ensuite été organisées sur trois secteurs dans lesquels l’Espagne mise particulièrement : l’aéronautique, le commerce électronique et l’alimentation.

Ce Ier Forum d’Affaires unissait par ailleurs la théorie et la pratique en prévoyant deux zones d’exposition et de networking où 17 entreprises présentes dans les deux pays pouvaient présenter leur savoir-faire et offrir leurs services aux visiteurs intéressés par le marché français.

La Chambre España Francia

Télécharger le communiqué de la Chambre de Commerce :

PDF - 397.8 ko

Dernière modification le 04/04/2014

haut de la page