Guide Michelin Espagne Portugal 2012 [es]

Le guide rouge Michelin a rendu publics, le jeudi 24 novembre, lors d’un dîner de gala à Barcelone, les nouvelles étoiles Michelin attribuées aux meilleurs restaurants espagnols et portugais, à l’occasion de la présentation du Guide Michelin Espagne Portugal 2012.

Quinze établissements obtiennent leur première étoile, deux d’entre eux au Portugal.
Treize restaurants espagnols auront pour la première fois une étoile Michelin : ’Maralba’ (Almansa, Albacete), ’Solana’ (Ampuero, Cantabrie), ’Rodrigo de la Calle’ (Aranjuez, Madrid), ’Nerua’ (Bilbao), ’Choco’ (Cordoue), ’Marques de Riscal’ (Elciego, Álava), ’Lillas Pastia’ (Huesca) y ’Casamar’ (Llafranc, Gérone).
Les restaurants suivants ont eux aussi une étoile dans le Guide Michelin : ’Es Fum’ (Palmanova, Majorque), ’Jardín’ (Port de Alcúdia, Majorque), ’Annua’ (San Vicente de la Barquera, Cantabrie), ’Casa Marcelo’ (Saint Jacques, La Corogne), qui l’avait perdue l’année dernière et ’Silabario’ (Tuy, Pontevedra).

Les cuisiniers Paco Pérez, du ’Miramar’ (Llançá, Gérone) ; Eneko Atxa, de ’Azurmendi’ (Larrabetzu, Biscaye) ; Ramón Freixa, du restaurant madrilène du même nom, ou Dani García, de "Calima" (Marbella, Málaga) gardent leurs deux étoiles.
Figurent également au Guide Michelin avec deux étoiles : ’Casa Marcial’ à Arriondas (Asturies), ’Lasarte’ à Barcelone, ’Atrio’ à Cáceres, ’Quique Dacosta’ à Denia (Alicante) ,’Sant Celoni’ à Madrid, ’Sergi Arola’ à Madrid, ’La Terraza del Casino’ à Madrid, et ’Les Cols’ à Olot (Gérone). Le restaurant ’Abac’ de Jordi Cruz à Barcelone a récupéré la seconde étoile qu’il avait perdu l’année dernière tandis que ’El Club Allard’ et ’Diverxo’, tous deux à Madrid, gagnent une seconde étoile.

Les trois étoiles restent : Juan Mari Arzak (’Arzak’ de Saint Sébastien), Martín Berasategui (’Martín Berasategui’ de Lasarte, Guipúzcoa), Carme Ruscalleda (’Sant Pau’ de Sant Pol de Mar, Barcelone), Pedro Subijana (’Akelarre’ de Saint Sébastien) et Joan Roca (’El Celler de Can Roca’ de Gérone).
’El Bulli’, fermé l’été dernier et transformé en fondation est bien entendu absent de la liste des trois étoiles, et ’Can Fabes’ (Sant Celoni, Barcelone), de Santi Santamaría, décédé, a perdu sa troisième étoile et n’en a plus que deux.

L’année dernière, la gastronomie espagnole avait gagné 21 nouvelles étoiles Michelin, ce qui faisait passer au nombre de 144 les restaurants espagnols inscrits dans le firmament.

Dernière modification le 28/11/2011

haut de la page