Erasmus : L’Espagne et la France sont les pays les plus demandés [ es ]

Erasmus, le programme d’échange d’étudiants et d’enseignants entre les universités et les grandes écoles européennes, fête ses 25 ans. Selon la commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Androulla Vassiliou, depuis sa création, 3 millions d’étudiants ont pu effectuer un échange universitaire ou un stage à l’étranger.

La Commission européenne estime qu’au cours de l’année universitaire 2011-2012, 250 000 étudiants participeront au programme.

Comme les années précédentes, les destinations les plus prisées des étudiants seront l’Espagne (35389 étudiants reçus pour l’année universitaire 2009/2010 soit 16,6% du total) et la France (26141 étudiants reçus soit 12,3% du total).

En ce qui concerne l’origine des bénéficiaires, là encore les Espagnols (31158 étudiants espagnols en échange en 2009/2010 soit 14,61 % du total) et les Français (30213 étudiants français en échange soit 14,17% du total) devraient figurer en tête du classement des nationalités qui plébiscitent le plus le programme Erasmus.

La mobilité offerte par Erasmus occupe une place centrale dans la stratégie de la Commission européenne pour lutter contre le chômage des jeunes. Comme l’a déclaré le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso : « Les retombées d’Erasmus sont extraordinaires, non seulement pour les étudiants, mais pour l’économie européenne tout entière. Parce qu’il favorise un enseignement de qualité et la modernisation de l’enseignement supérieur, parce qu’il resserre les liens entre milieux universitaires et employeurs, ce programme nous aide à rapprocher l’offre et la demande de qualifications. »

Retrouvez les nombreux évènements organisés dans les États membres et notamment en France et en Espagne à l’occasion de la célébration des 25 ans d’Erasmus : http://ec.europa.eu/education/erasmus/doc/national_en.pdf


Le Programme Erasmus


JPEG - 3.1 ko
Desiderius Erasmus. Par Hans Holbein le jeune, 1523.

Le nom du programme Erasmus (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students) vient du théologien néerlandais Erasme (1466-1536) reconnu comme l’un des plus grands humanistes de la Renaissance et qui a longuement voyagé en Europe.

Lors de sa création, en 1987, 3 244 étudiants issus de 11 pays avaient participé au programme. En 2012, 33 pays sont représentés : les 27 États membres de l’Union, auxquels viennent s’ajouter la Croatie, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et la Turquie.
En 25 ans, le nombre d’étudiants inscrits au programme n’a cessé d’augmenter, tout comme la qualité et la diversité des activités proposées. Professeurs et autres membres du corps éducatif – tels les administrateurs chargés des relations universitaires internationales, qui sont souvent les premiers interlocuteurs des étudiants candidats à Erasmus – peuvent, eux aussi, obtenir une aide de l’Union pour enseigner ou se former à l’étranger ; ils ont été près de 40 000 dans ce cas pour l’année universitaire 2010-2011.

Depuis 2007, Erasmus organise également des stages dans des entreprises à l’étranger. À ce jour, près de 150 000 étudiants ont reçu une bourse à cet effet. Pour l’année 2009-2010, 35 000 étudiants (soit 1 sur 6) ont opté pour un stage, ce qui représentait une augmentation de 17 % par rapport à l’année précédente.

Sources : Communiqué de presse de la Commission européenne

- Pour plus d’informations :

Dernière modification le 24/03/2014

haut de la page