Enquête sur les Français d’Espagne [es]

JPEG

Les résultats de l’étude « Parejas hispano-francesas : educar a un hijo en España » [couples franco-espagnols : éduquer un enfant en Espagne], réalisée l’an dernier par Diálogo et Lepetitjournal.com sous la direction de Julio Iglesias de Ussel, professeur agrégé de sociologie, et avec le soutien de l’Ambassade de France en Espagne, ont été présentés au public le 23 mai 2012 dans les locaux de l’Institut Français de Madrid.

JPEG

"Les couple franco-espagnols préfèrent que leurs enfants vivent en Espagne mais ils leur conseillent de faire leurs études en France".

Malgré la crise, l’Espagne reste un pays agréable à vivre.
C’est ce que pensent en général les 344 couples franco-espagnols (homme français et femme espagnole, homme espagnol et femme française), avec des enfants, qui ont répondu aux questions de l’étude "Eduquer un enfant en Espagne". Une majorité de couples préfère ne pas choisir entre les deux pays, mais ceux qui se décident sont clairs : seulement 5 % des couples choisit la France tandis que 28 % mise sur l’Espagne et souhaite que leurs enfants y restent pour construire leur existence.

JPEG

Cette enquête* avait pour objectif « de définir les caractéristiques de l’éducation reçue par les enfants de parents franco-espagnols résidents en Espagne, pour mieux comprendre la façon dont ils sont éduqués et dont ils grandissent  ». (Pour plus d’informations, consulter le site Internet de Diálogo et du petitjournal.com).

* Caractéristiques des couples pour l’étude :

- Un des membres du couple est de nationalité française et a vécu en France au moins 10 ans. L´autre membre est de nationalité espagnole et a vécu en Espagne au moins 10 ans.
- Le couple réside actuellement en Espagne.
- Le couple habite ensemble au moins depuis 1 an.
- Le couple a au moins un enfant.


Lieu :
Institut français de Madrid
C/ Marqués de la Ensenada, 10
28004 Madrid

Pour en savoir plus sur :
- Dialogo
- Lepetitjournal.com
- L’Institut français


Dernière modification le 26/03/2014

haut de la page