Énergies marines renouvelables : 10 projets lauréats pour 10 millions d’euros d’investissement en recherche et innovation soutenus par le P.I.A. [es]

La France bénéficie d’un fort potentiel pour le développement des énergies marines renouvelables du fait de sa situation géographique en métropole comme en Outre-Mer. L’exploitation de ce potentiel au service de la transition énergétique et de la croissance bleue nécessite un accompagnement pour amener les technologies à maturité et structurer les filières industrielles. Cet accompagnement est nécessaire pour faire de la France, comme le Président de la République s’y était engagé, le leader des énergies marines.

Dans ce contexte, l’Agence nationale de la recherche (A.N.R.) a lancé en juillet 2015 un appel à projets sur les énergies marines renouvelables dans le cadre de l’action Instituts pour la transition énergétique du Programme des investissements d’avenir.

JPEG

Cet appel à projets a été mené en liaison étroite avec France énergies marines (FEM), conformément à sa feuille de route, qui s’inscrit en cohérence avec le SET Plan européen ("Strategic Energy Technology Plan") et dans l’objectif de bâtir avec les acteurs de France énergies marines à terme un institut disposant d’une base technologique forte.

L’ambition de cet appel à projets est le développement de la filière française des énergies marines renouvelables par l’établissement de connaissances et d’outils pré compétitifs de recherche amont et industrielle.

Les dossiers des projets candidats, déposés le 30 septembre 2015, ont été examinés par un jury interministériel et 10 lauréats ont été désignés. Ces projets lauréats sont portés par des membres de FEM (industriels ou organismes de recherche), ou par des consortiums associant des P.M.E. et des laboratoires de recherche à statut public non membres de FEM. Ils représentent un investissement total de 9,689 millions d’euros et un montant total d’aides du Programme Investissement d’Avenir de 4,084 millions d’euros.

Les principales thématiques couvertes par ces projets sont la caractérisation des sites, la modélisation et l’évaluation des impacts environnementaux et le développement des technologies. La réalisation de ces projets permettra la constitution d’un socle de compétences pour FEM et l’acquisition de données stratégiques pour le développement de l’ensemble de la filière.

Après le succès de cette première édition, un nouvel appel à projets d’un montant de 3 millions d’euros sera lancé par l’A.N.R. au premier trimestre 2016, sur le même modèle de partenariat entre l’Etat et France énergies marines, ce qui permettra de compléter le panel de projets sur les thématiques à enjeux fort pour la recherche dans le domaine et l’industrialisation des technologies. Au total, une enveloppe de 10 millions d’euros sur trois ans a été prévue pour soutenir le développement des énergies marines renouvelables dans ce cadre.

Dernière modification le 22/01/2016

haut de la page