Congrès international des victimes du terrorisme [es]

SAR le Prince des Asturies, Felipe de Borbón, et SAR la Princesse des Asturies, Letizia Ortiz, ont inauguré le VII° Congrès international des victimes du terrorisme à Paris.
JPEG

Pour la première fois, la France a accueilli le Congrès international des victimes du terrorisme qui s’est tenu cette année du 15 au 17 septembre 2011 à l’École militaire à Paris, sous le haut patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy, président de la République.

Cette 7e édition est organisée par l’association française des victimes du terrorisme (Af VT.org), membre du réseau européen des victimes du terrorisme (NAVT), en partenariat avec l’Observatorio Internacional Victimas des Terrorisme (CEU).

Des victimes d’actes terroristes de plus de 35 pays ont été accueillies à Paris pour témoigner en toute neutralité politique et religieuse. Les représentants des zones géographiques les plus touchées par le terrorisme débattront avec de nombreux experts internationaux qui se sont rendus en France à cette occasion.

Les débats ont eu lieu à l’amphithéâtre Foch de l’École militaire, mis à disposition par le ministère de la Défense et des Anciens combattants. Programme disponible sur le site : http://www.afvt.org

Monsieur Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens combattants est intervenu le jeudi 15 septembre.
JPEG

- Discours du Prince Felipe des Asturies
- Discours du ministre de la Justice, Michel Mercier
- Plus d’informations sur le site du ministère de la Défense
- Plus d’informations sur le site de la Maison Royale espagnole

JPEG
Photos : © Casa de S.M. el Rey / Borja Fotógrafos

Communiqué du ministère des Affaires étrangères et européennes

Au moment où la France refuse d’oublier ses compatriotes retenus en otage dans le monde et en particulier au Niger, elle a accueilli pour la première fois à Paris le VIIe Congrès international des victimes du terrorisme, placé sous le haut patronage du président de la République.

Plus de 300 victimes d’actes terroristes venant de 35 pays ont été accueillies à Paris pour témoigner, l’accent étant mis cette année sur les pays musulmans victimes du terrorisme, avec notamment des représentants d’Iran ou d’Irak.

Au nom du ministre d’Etat, l’ambassadeur pour les droits de l’Homme, François Zimeray, est intervenu en clôture de ce congrès.

Dernière modification le 26/03/2014

haut de la page