Concours Mondial d’innovation en France [es]

JPEG
Le 18 avril dernier, le Président de la République, François Hollande, a lancé la Commission Innovation 2030, sous la présidence de Anne Lauvergeon, et sous l’égide du Ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, et de la Ministre déléguée en charge des PME de l’Innovation et de l’économie numérique, Fleur Pellerin.
L’objectif de cette commission a été d’identifier un nombre limité d’opportunités industrielles majeures, au potentiel particulièrement fort pour l’économie française.
7 grandes ambitions ont été mises en valeurs, qui reposent sur des attentes sociétales fortes, et des secteurs en croissance. Ces 7 ambitions pourront constituer 7 piliers essentiels pour assurer à la France prospérité et emploi sur le long terme.

En accord avec les conclusions la Commission Innovation 2030, le Président François Hollande a inauguré lundi dernier le Concours Mondial d’Innovation, qui a pour objectif final d’aider et d’accompagner le développement de nouvelles entreprises d’innovation majeure en France, en lien avec l’une des 7 ambitions stratégiques mises en avant par la Commission Innovation 2030 :

- Projets d’innovation en matière de stockage d’énergie intermittente ou non

- Recyclage des métaux : projets permettant de rendre viable et efficace le recyclage des métaux

- La valorisation des richesses marines : Projet de valorisation des métaux sous-marins. Projets favorisant des solutions de dessalement moins onéreuses et/ou plus faiblement consommatrices d’eau de mer.

- Les protéines végétales et la chimie du végétal  : Projets de développement de produits alimentaires à base de protéines végétales. Projet de chimie du végétal visant à développer de nouveaux matériaux.

- La médecine individualisée : Projets favorisant le ciblage des interventions thérapeutiques s’appuyant par exemple sur la génomique, les dispositifs médicaux et/ ou l’imagerie à haute résolution.

- La silver économie, L’innovation au service de la longévité : Projets répondant à la perte d’autonomie des seniors, liés à la robotique et la domo-médecine.

- La valorisation des données  : Projets permettant de mieux exploiter les données et de définir de nouveaux usages, modèles d’analyse et de valorisation de celles-ci.
Le concours, qui compte sur l’appui de 150 M€ de cofinanciation de la part de Bpifrance, est ouvert aux entreprises françaises, mais également aux entreprises étrangères désireuses de s’implanter et d’innover en France

Pour sélectionner les meilleurs projets au sein de chacune des 7 catégories définies, trois phases de sélection se succèderont :

- Phase 1, L’amorçage : à partir du 2 décembre 2013 et jusqu’au 31 mars 2014 : Une centaine de projets aux premiers stades de leur création et développement seront sélectionnés

- Phase 2, L’accompagnement : à partir de septembre 2014, cette phase permettra d’accompagner des projets prometteurs dans des travaux de développement de plus grande ampleur.

- Phase 3, Le développement : Cette phase permettra de soutenir au plus près une sélection de projets dans leur industrialisation parmi les projets accompagnés en phase 2.

Les porteurs de projets n’auront pas d’obligation à participer a chacune des phases, et pourront, suivant la maturité de leur projet, soumettre leur candidature en phase 1 ou en phase 2.

Plus d’information sur le concours, soumettre un projet  :

- Site officiel du Concours Mondial d’Innovation : www.innovation2030.org
- Télecharger le PDF du rapport de la Commission Innovation 2030 (Fr)

Dernière modification le 05/12/2013

haut de la page