Anniversaire de la révolution libyenne - Déclaration d’Alain Juppé [ es ]

- 17 février 2012

Déclaration du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes,
Alain Juppé

La France salue le premier anniversaire de la révolution libyenne. Depuis un an, le peuple libyen a mis fin à la dictature de Kadhafi et s’est engagé dans la construction d’un Etat de droit, démocratique et pacifique. La France rend hommage au courage et à la dignité du peuple libyen, qui s’est battu avec une détermination sans faille pour gagner sa liberté.

La France s’est tenue résolument aux côtés des Libyens dès le début de la révolution. Elle restera à leurs côtés tout au long de la phase de transition et de reconstruction de la Libye nouvelle. Beaucoup a déjà été fait depuis la libération du pays le 23 octobre 2011, mais le chemin est encore long.

Les autorités libyennes se sont engagées à organiser les premières élections libres de l’histoire de la Libye avant le 23 juin 2012. Elles sont d’ores et déjà parvenues à se doter d’un cadre légal et institutionnel dans les délais prévus. La France apporte un appui institutionnel pour aider le processus électoral afin qu’il se poursuive dans un climat de réconciliation nationale entre tous les Libyens.

Des violences et des exactions continuent d’avoir cours en Libye, en particulier dans les centres de détention illégaux et à l’égard de certaines minorités ethniques. C’est pourquoi à ma demande, l’ambassadeur chargé des droits de l’Homme, M. François Zimeray, s’était rendu sur place, au mois de novembre dernier. Il avait visité deux centres de détention et deux camps de réfugiés et de déplacés. Conscientes de la situation, les autorités libyennes ont commencé à prendre des mesures pour mettre fin aux manquements constatés. Poursuivre dans cette voie est indispensable à la construction d’un Etat de droit.

Aux côtés des Nations unies et de l’Union européenne, la France s’engage à apporter au peuple Libyen toute l’assistance dont il aura besoin, dans le respect de sa souveraineté. Elle fait confiance à la Libye nouvelle pour relever les nombreux défis de la transition démocratique et de la reconstruction, afin de donner corps aux valeurs et aux principes qui ont fondé la révolution.

- Retrouvez la déclaration d’Alain Juppé sur le site de France Diplomatie

JPEG - 298.9 ko
Déplacement de M. Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, en Libye : dans les rues de Tripoli, accompagné de M. Antoine Sivan, ambassadeur de France en Libye. 15/12/2011 Presse © Ministère des Affaires étrangères et européennes/Frédéric de La Mure

Dernière modification le 21/02/2012

haut de la page